© James Consulting

Visites Nature et Patrimoine

Visites botaniques ou ornithologiques, au fil des milieux naturels,

des parcs et des jardins, ou autres lieux de vie et de rêverie...

Voici quelques suggestions pour découvrir le patrimoine naturel 

lié à la riche histoire du  pays de Lorient.

Le parc de Kerbihan, à Hennebont

 

Singulière histoire que celle de la famille Chevassu. Horloger dans le Jura, Hippolyte Chevassu est condamné au bagne de Belle-Ile-en-Mer pour avoir comploté contre l’empereur. Libéré en 1885, il se lance dans les affaires. Ayant fait fortune dans l’industrie horlogère, il acquiert une propriété en périphérie de la ville d’Hennebont afin de se consacrer à sa nouvelle passion : la botanique. Cette visite met en lumière le fruit de son amour pour les plantes, à travers la découverte de ce parc remarquable, riche d'une multitudes d'espèces végétales qui, au fil des années, se sont épanouies sous l’œil émerveillé des promeneurs.

Suggestion : cette visite peut être couplée à celle de la ville d'Hennebont.

Pont Scorff, au fil de l'eau

 

Du bas Pont-Scorff, lieu de naissance de la ville, avec ses moulins, sa malterie et autres anciens lieux de vie industriels jusqu'au Manoir de Saint-Urchaut plus en aval, riche demeure du XVIIe bâtie par Jean Grasset, maitre charpentier de la Marine royale, ce parcours mêle le patrimoine historique à la découverte des rives du Scorff et de ses richesses naturelles, entre versants boisés et roselières.

Suggestion : cette visite peut être couplée à celle de "Pont Scorff, de haut en bas"

De Lorient à Locmiquelic,

du quai des indes au marais de Pen Mané

 

Après un bref rappel historique de la naissance de Lorient, au pied d’un hôtel particulier du XVIIIe siècle miraculé des bombardements de la Seconde Guerre mondiale,  embarquez à bord de l’ « Ar Vag Tredan » pour une mini-croisière commentée  sur la rade jusqu’au fort de Pen Mané, à Locmiquelic. Derrière celui-ci se cache un magnifique marais inattendu de 80 hectares, présentant un intérêt écologique exceptionnel : lagune immergée, herbiers, salicornaies, prés salés, roselières, prairies humides ou pâturées offrent  un lieu de vie idéal à près de 470 espèces végétales et

160 espèces d'oiseaux nicheurs ou migrateurs.

 

L'occasion d'une balade guidée entre histoire de la rade, découvertes botaniques et observations ornithologiques, à travers le fort, le marais et les ruelles étroites de Nezenel.

Le parc du château du diable, à Caudan

Au XVIIe siècle, le sieur Dondel eut la bonne idée de vendre son beau domaine de Pendreff à la Compagnie des Indes, ce qui fit de lui l’homme le plus riche du pays.

Et, les fortunes rapides faisant naître des légendes locales, c'est à cette époque que l’on qualifia Pendreff de "château du diable" .

 

Le château sera malheureusement détruit pendant la Seconde Guerre mondiale. Mais autour des ruines subsiste encore un magnifique parc botanique, surprenant arboretum dont je vous propose de  découvrir la richesse insoupçonnée.

« Non loin d’une rivière

Sur le front d’un coteau

Tout recouvert de lierre

Il est un noir château

Quand tout rentre dans l’ombre

Au pied des vieilles tours

Quelques fantômes sombres

Se promène toujours

Ce manoir effroyable

Dont on parle tout bas

C’est le château du diable

Enfants, n’y passez pas. »

Audren de Kerdrelen en 1840